Que faut-il soupçonner en cas d’articulation douloureuse ?

Par admin
8 Vues

Une personne sur trois souffre de rhumatisme. Parmi ces rhumatismes les douleurs articulaires sont très fréquentes. En vieillissant, beaucoup de personnes sont susceptibles de développer des douleurs chroniques aux épaules, aux coudes, aux mains, aux pieds ou aux genoux. À quoi sont dues ces douleurs articulaires ? Quelle conduite adopter en cas de douleurs articulaires ? Nous vous répondons ci-dessous.

Les causes possibles d’une articulation douloureuse

Pour traiter une maladie, il faut au préalable poser un diagnostic. Dans le cas d’une articulation douloureuse, les causes peuvent être multiples. Selon leurs origines, les douleurs articulaires peuvent être regroupées en deux grandes catégories : les douleurs inflammatoires ou l’arthrite, et l’usure ou l’arthrose.

L’arthrite

Au niveau de l’arthrite, l’articulation est empâtée, douloureuse et chaude. Le phénomène inflammatoire au niveau de l’arthrose peut être multiple. Il peut avoir pour origine une maladie d’immunité ou une bactérie. Par ailleurs, la vieillesse est aussi un facteur pour développer les douleurs articulaires, car plus vous vieillissez plus les articulations s’usent et provoquent des douleurs.

Le poids constitue un facteur non négligeable dans les causes des douleurs articulaires. Il existe plusieurs sortes ou plusieurs types d’arthrite. Il peut s’agir soit de la fibromyalgie, de l’arthrite juvénile, de la goutte, du syndrome de Felty, de la maladie de Paget, de la dermatomyosite, de l’arthrite réactionnelle. Dans d’autres cas, ce peut être soit la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie, le lupus, la maladie de Still ou l’arthrite infectieuse.

L’arthrose

L’arthrose n’est pas une maladie univoque. Elle se manifeste souvent pendant la vieillesse. Pour prévenir l’arthrose, il faut entretenir la mécanique articulaire et fluidifier l’articulation en la faisant travailler dans des conditions non traumatisantes. Vous pouvez ainsi faire de la kinésithérapie ou de l’Albano thérapie. Concernant les causes, il y a des facteurs généraux, métaboliques et hormonaux qui sont cruciaux au niveau de l’arthrose comme :

  • Le vieillissement ;
  • Les anomalies du métabolisme ;
  • Les hormones ;
  • Le surpoids.

Les articulations sont des phénomènes complexes, car elles sont composées de tendons, de cartilages, de ligaments. À cause du vieillissement et du renouvellement de cellules qui devient de plus en plus pénible, les articulations s’usent et provoquent de ce fait, des douleurs. Par ailleurs, plus vous avez un surpoids, plus vous agissez sur vos articulations et plus vous êtes susceptibles de développer des douleurs articulaires.

La conduite à adopter personnellement en cas de douleurs articulaires

La conduite à adopter personnellement en cas de douleurs articulaires

En cas de douleurs articulaires, vous devez revoir votre hygiène de vie. Vous devez faire le point sur le plan de l’alimentation et sur l’intensité de l’effort physique que vous faites quotidiennement. Par ailleurs, si vous êtes en surpoids, le fait de perdre quelques kilos vous permettra d’améliorer votre bien-être. En effet avoir un poids normal permet de moins solliciter vos articulations et ces derniers s’usent donc moins vite.

Les apports des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires souvent négligés sont des alliés importants contre le développement de l’arthrose et de l’arthrite. Ceux-ci ont pour objectifs de compléter votre alimentation et d’améliorer votre santé.

Cependant, ils ne peuvent remplacer des traitements médicaux ou une alimentation saine et équilibrée. Par contre, ils permettent un bon maintien des articulations et du cartilage. Parmi les meilleurs compléments, vous pouvez retrouver la glucosamine, la curcumine, la chondroïtine et autres.

Le moment idéal pour consulter

Si vous avez des symptômes depuis deux ou trois jours, vous pouvez prendre du paracétamol en premier lieu. Il existe également des médicaments d’homéopathie, de phytothérapie et des oligoéléments qui sont proposés comme traitements en cas de douleurs articulaires mineures et récentes.

Vous pouvez en prendre pour calmer la douleur. En cas de persistance, la meilleure option est de consulter un médecin. En effet, il peut s’agir d’une cause infectieuse. Si vous avez une bactérie dans votre articulation, cela peut être dangereux si vous ne consultez pas rapidement.

Vous connaissez à présent les différentes causes possibles lorsque vous avez une articulation douloureuse ainsi que les différentes conduites de base à tenir.