La douleur du flanc gauche sous les côtes : l’essentiel à savoir

Par admin
5 Vues

La douleur ressentie dans la zone sous-costale (hypocondre) en respirant ou après avoir mangé ne doit pas être négligée. En effet, elle peut signer une maladie du foie, des reins, du pancréas ou encore un trouble des voies biliaires. On parle alors de douleur sous-costale gauche pour désigner la douleur qu’on ressent dans la partie supérieure de l’abdomen, du côté gauche. Le décryptage dans cet article.

Douleur flanc gauche sous les côtes : les causes

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la douleur de l’hypocondre gauche.

Le gaz dans les intestins

L’une des principales causes de la douleur sous les côtes au flanc gauche est la présence de gaz au sein du gros intestin. En effet, ce problème de santé entraîne un grand inconfort digestif ainsi que des crises de colites.

Une maladie du foie

Une douleur chronique sous les côtes gauches peut également être synonyme d’une maladie qui touche le foie. On se plaint alors d’une forte pesanteur au niveau de l’abdomen, sous les côtes. Ceci est dû à l’augmentation de la taille du foie ou hépatomégalie. D’autre part, il peut s’agir d’une tumeur du foie.

Autres causes

La douleur sous-costale gauche peut aussi être causée par d’autres affections. On peut citer la colite ou inflammation du colon, la pancréatite qui désigne une inflammation du pancréas. La tuberculose et l’hydronéphrose figurent aussi parmi les causes connues. En outre, cette douleur peut être un signe d’une forte pression au niveau des voies urinaires et du rein, d’un cancer du rein. Enfin, on distingue d’autres causes comme :

  • Un problème rénal ;
  • Un cancer du rein ;
  • Une colique néphrétique ;
  • Des kystes ;
  • Etc.

Le diagnostic

Dans le cas d’une douleur flanc gauche sous les côtes, le premier examen à effectuer est l’échographie abdominale. Celle-ci permettra de repérer les calculs dans les voies biliaires ou la vésicule. Il est aussi essentiel de réaliser une prise de sang pour établir un bilan hépatite. C’est un moyen de détecter tout risque d’anomalie hépatique.

Dans d’autres cas, les médecins peuvent effectuer un examen cytobactériologique des urines. Enfin, la technique de l’imagerie par résonance magnétique permet d’avoir une meilleure vision de la cavité abdominale.

Les traitements

Chez ceux qui souffrent de colite, il leur est conseillé une hydratation lorsqu’ils présentent des diarrhées importantes. Il faudra aussi compenser les nutriments et vitamines si celles-ci se prolongent. Dans le cas d’une hydronéphrose, le traitement peut varier selon l’origine. S’il s’agit d’une cause congénitale, alors une opération devra être réalisée pour corriger le défaut.

Lorsqu’il s’agit d’une pancréatite aiguë, il faudra se faire hospitaliser pendant quelques jours. Cela permettra aux médecins de mieux contrôler l’inflammation. Par la suite, ils procéderont au traitement de la cause sous-jacente. Enfin, les personnes qui souffrent de tuberculose devront suivre un traitement antibiotique pendant plusieurs mois.

La douleur de l’hypocondre gauche peut avoir plusieurs causes et impacter sérieusement votre bien-être. Si elle persiste, alors il est conseillé de consulter un médecin afin qu’il établisse un diagnostic précis et approprié.