Quel usage fait-on de l’échelle PSA prostate ?

Par admin
3 Vues

Petite glande sexuelle logée spécifiquement sous la vessie des hommes, le rôle de la prostate consiste à produire du liquide séminal pour fluidifier le sperme et laisser passer les spermatozoïdes. Outre ce liquide, la prostate produit également le PSA (prostatic specific antigen), présent en très faible quantité dans le sang. Le PSA représente donc le marqueur de tumeur utilisé pendant le diagnostic du cancer de prostate. Ses informations se précisent grâce à l’échelle PSA ou score de Gleason utile pour identifier la nature des tumeurs.

Comment dépister le cancer de prostate ?

Le cancer de prostate est diagnostiqué régulièrement. Cette maladie qui met à mal le bien-être des personnes qui en souffrent représente environ 25 % des cancers détectés chez les hommes. Il nécessite une prise en charge rapide. Son dépistage se fait à travers le dosage du PSA. Le test de PSA consiste à faire un prélèvement de sang à partir duquel le médecin détermine le taux de PSA. Le taux de PSA est exprimé en ng/ml (nanogrammes par millimètres de sang). Le taux normal de PSA est de 4 ng/ml. Lorsqu’il est inférieur, à cette moyenne, le patient est sain. À contrario, lorsque le taux de PSA est supérieur à 4 ng/ml, il y’a risque de cancer de prostate. Généralement, le dosage PSA n’est pas suffisant pour diagnostiquer un cancer de prostate. Il s’accompagne detouché rectal et se confirme par les biopsies.

L’échelle PSA ou le score de Gleason pour confirmer le diagnostic du cancer de prostate

L’échelle PSA ou le score de Gleason pour confirmer le diagnostic du cancer de prostate

Environ 10 % des cancers de prostate affichent au début un taux de PSA normal. La biopsie est le seul examen efficace permettant de détecter la présence de la maladie. Il consiste à effectuer le prélèvement de petits particules ou morceaux de la prostate, afin d’en étudier chaque fragment. L’échelle PSA intervient pour préciser le niveau de risque ou l’impact des cellules cancéreuses. En effet, la prostate rassemble plusieurs tissus de différents composants. Grâce au Gleason score, il est possible de différencier avec certitude, le type de tumeur, le grade tumoral et l’agressivité des tumeurs. L’échelle PSA se présente alors comme suit :

  • Échelle 6 pour les tumeurs bénignes ;
  • Échelle 7 scores de Gleason 4-3 ou 3-4, pour les tumeurs moyennement avancées ;
  • Échelles 8 à 10 pour les tumeurs très avancées et agressives; etc.

Prévenir le cancer de prostate avec Protalim XR

La prostate est une glande exposée à divers problèmes, dont l’hypertrophie bénigne, la prostatite et le cancer de prostate. À mesure que l’âge avance, ses problèmes de santé s’aggravent. Pour les soulager, l’Institut Biovancia met à votre disposition le complément alimentaire Prostalim XR. Composé de 6 actifs naturels, notamment, le pollen, le zinc, les baies du palmier nain, le thé vert, le bêta-sitostérol et le prunier d’Afrique. Ce complément permet de prévenir le risque de Cancer de prostate et de tous les autres troubles de la prostate. Pris sur le long terme, Prostalim XR soulage les maux et diverses douleurs liées au dysfonctionnement de la prostate. Il apaise par ailleurs tous les gênes urinaires et les troubles sexuels. Comptant en tout 60 gélules, les boîtes de Prostalim sont disponibles sur le site de l’Institut Biovancia.